Selon l’énergie du moment, de votre professeur, il peut vous être proposé d’établir en début de séance une intention, un “sankalpa” (en sanscrit). Mais qu’est ce que c’est ? Comment faire ?

Moi-même au début de ma pratique de yoga, j’ai pu être un peu déboussolée lorsque l’on me demandait d’établir une intention pour ma pratique de yoga à venir. Mon intention pouvant être simplement “Je réussis ma séance de yoga” ! Et puis progressivement, en intériorité par rapport à sa propre vie, on peut décider de mettre sa concentration dans quelque chose de spécifique que l’on souhaite développer et à laquelle on “dédie” notre pratique.

Dédier sa pratique de Yoga

Faire une séance de Yoga, en 10 minutes, 30, 60 ou 75 minutes, cela demande de l’énergie. La notre. Cela en mobilise énormément, on en crée tout autant que l’on donne. Cette énergie mobilisée, par notre concentration, notre attention, notre calme, peut ainsi être dédiée à notre intention première. Lors de la session, nous pouvons d’ailleurs revenir à cette intention afin de garder un oeil dessus.

C’est une graine que l’on sème, que l’on peut sentir grandir en soi. Dédier sa pratique de Yoga à un événement à venir, que l’on souhaite voir se manifester, à un sentiment, à une qualité que l’on veut développer, ou même à quelqu’un qui occupe nos pensées ou qui aurait besoin de notre propre pratique de Yoga.

S’entraîner en discipline

Le Sankalpa permet également de garder un objectif fixe en tête, à entrainer son cerveau, et son inconscient à plus de discipline pour atteindre quelque chose qui, intrinsèquement, il souhaite. Nous pouvons souhaiter plus de calme au quotidien et nous emporter à la moindre adversité – le sankalpa peut nous rappeler à l’ordre pour nous permettre d’aller dans la direction que nous avions préalablement définie. On peut, par exemple, avoir émis l’intention d’être en pleine conscience pour notre pratique de Yoga. Durant le cours, cette pensée pourra revenir et nous rappeler à nous-mêmes lorsque nous en serons à faire notre liste de courses, à penser à la conversation que l’on doit avoir avec untel ou à la réflexion de notre collègue ce matin.

Sankalpa au quotidien

Le Sankalpa, son intention, peut être émise au début d’une pratique de Yoga, à un moment où on est particulièrement enclin à entrer en intériorité, à s’écouter. Mais il est également possible d’établir un sankalpa pour la semaine à venir, le mois, l’année, l’événement, le nouveau travail, la nouvelle relation, la préparation d’un repas, avant la douche, etc… Etablir un Sanklpa nous fait entrer en conscience dans quelque chose que l’on souhaite voir grandir en soi ou à l’extérieur de soi.

Trouver son sankalpa

Intuitivement, nous savons ce qui est bon pour nous. Quelques couches de mental, de réflexion, d’injonctions, de névroses etc. nous empêche parfois d’y accéder. Il peut être intéressant de faire un peu le calme à l’intérieur de soi et d’entendre intuitivement les mots qui nous parlent, et de faire la distinction entre les injonctions de l’extérieur (“Le Yoga me permet d’avoir un corps de rêve”) et les mots de l’intérieur (“Je suis en parfaite santé physique et mentale”). Le Sankalpa est une attention positive (“Je suis libre d’addiction” plutôt que “J’arrête de fumer”). Qu’il vienne du coeur et réponde à un profond souhait, qu’on y mette l’intensité nécessaire pour voir se développer la graine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *